Cidal

     Mag'

FAISONS CONNAISSANCE​

Le Cabinet Cidal Patrimoine compte aujourd’hui trois associés basés à Paris : experts dans l’ingénierie financière et patrimoniale, ils sauront vous accompagner dans l’organisation et l’élaboration de stratégies de développement ou de transmission de votre patrimoine, mais aussi répondre à vos questions de fiscalité, de prévoyance, de préparation de retraite, ou encore d’allocation d’actifs.

Fin 2017, Cidal Patrimoine a rejoint le Réseau Magnacarta, groupement de Conseillers en Gestion de Patrimoine, certifié ISO 9001 en 2016, situé à Lyon et fort d’une équipe de 16 experts dans tous les domaines de la gestion de Patrimoine au service des cabinets du réseau.

Depuis septembre 2018, un nouveau conseiller est venu rejoindre Cidal Patrimoine pour renforcer l’équipe.

Nous prenons actuellement contact avec chacun d’entre vous, afin de remettre à jour les fichiers et les informations dont nous disposons, dans le respect de la déontologie et des règlementations en vigueur.

Cette étape de mise en conformité de nos fichiers est essentielle pour nous comme pour vous, les informations que nous vous demandons nous permettrons de vous accompagner dans vos placements financiers mais aussi de vous proposer des solutions patrimoniales innovantes ou tout simplement en cohérence avec vos objectifs et votre aversion au risque. 

Scénario  1 :

 

Un ralentissement normal de la croissance mondiale et un effet de la guerre commerciale US/Chine.

 

Europe

  • Croissance solide, mais fin d’accélération

  • Fin de rachat d’obligation de la BCE, mais pas de remontée des taux avant mi 2019

  • Risque de turbulence entre l’Italie et UE

 

USA :

  • L’économie tourne à un bon rythme grâce aux réformes fiscales de Donald Trump

  • Des statiques économiques qui permettent de gérer la politique monétaire et l’inflation

  • Un incertitude lié au renforcement du protectionnisme 

 

Investir :  Zone US 

Désinvestir :Zone UE | Obligations 

 

Probabilité : 60%

Scénario 2 :

 

Un renforcement du protectionnisme américain avec des retombées sur les pays émergents et la chine.

  • impact de la guerre commerciale américaine 

  • concrétisation des risques géopolitiques (Moyen-Orient , Pays émergents)

  • Rééquilibrage Chine /US

 

Investir :  Actifs alternatifs

Désinvestir :Obligation | Action

 

Probabilité : 25%

Scénario 3 :

 

Un risque d’une remontée des taux, une accélération de l’inflation et un accroissement  du budget américain.

  • Accélération des salaires

  • Flambée des cours pétroliers tirée par une escalade des tensions politiques au Moyen-Orient

  • baisse du potentiel de croissance

 

Investir : Actifs alternatifs | Obligations indexées sur l’inflation |monétaire de repli temporaire

Désinvestir : Obligations  | Zone US - Zone UE | Actions

 

Probabilité : 15%

Toute l’équipe CIDAL PATRIMOINE a le plaisir de vous présenter le premier numéro de sa lettre d’information mensuelle : le Cidal Mag’. Vous êtes client du Cabinet Cidal Patrimoine, le Cidal Mag’ vous sera adressé de manière automatique tous les mois. 

Si l’actualité financière, patrimoniale ou fiscale l’exige, nous vous adresserons des alertes infos en dehors des numéros habituels du Cidal Mag’. 

Si vous ne souhaitez plus le recevoir, vous pouvez cliquer sur le lien situé à la fin de ce mail. Au contraire, si vous souhaitez partager ces informations avec vos amis, vous pouvez leur transférer ce mail pour qu'ils cliquent sur le lien d'abonnement. 

⇢ Abonnez vous ⇠

FAUT-IL ALIMENTER SON PERP EN 2018 ?

Le Plan Épargne Retraite Populaire permet de se constituer une épargne en vue de la retraite qui sera reversée sous forme de rente et pour une petite partie sous forme de capital.

 

Fiscalement, les versements sur le PERP viennent en déduction des revenus et créent mécaniquement une économie d’impôts liée à la Tranche Marginale d’imposition. Ainsi l’épargne constituée est d’une certaine manière, abondée par l’État, à travers l’économie d’impôts générée par les versements.

 

Spontanément, les contribuables sont tentés de faire l’impasse sur les versements en 2018, en effet, ces versements n’auront aucun impact fiscal puisque les revenus courants ne seront pas fiscalisés en 2018. Les parlementaires ont adopté, dans la loi de finances rectificative de décembre 2017, un amendement qui instaure un dispositif d’anti-optimisation.

 

Ainsi le souscripteur de PERP qui ne ferait aucun versement, ou qui réduirait ses versements en 2018 en comparaison des versements de l’année 2017, verra la déductibilité des versements de l’année 2019 ramenée à la moyenne des versements de 2018 et 2019.

 

Si le souscripteur maintient en 2018 le même niveau de versements qu’en 2017, alors les versements réalisés en 2019 seront intégralement déductibles.

 

En cas de revenus exceptionnels, les versements faits sur le PERP en 2018 pourront neutraliser la fiscalité induite par tout ou partie des revenus exceptionnels.

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE UN CREDIT ET UNE REDUCTION D'IMPÔT ?

La réduction d’impôt vient réduire le montant de l’impôt calculé selon le barème progressif. Si la réduction d’impôt est supérieure au montant de l’impôt à payer, elle peut dans certains cas être remboursée, voire reportée sur les années suivantes, dans d’autres cas, l’impôt est simplement ramené à 0 et vous ne bénéficiez pas d’un remboursement du surplus.

 

Le crédit d’impôt est également déduit de l’impôt calculé et donne lieu à un remboursement automatique si son montant est supérieur au montant de l’impôt à payer, et ce pour le surplus.

 

Parmi les réductions d’impôts on trouve les investissements immobiliers locatifs (Scellier, Duflot, Pinel…) mais aussi les frais de scolarisation ou encore les dons.

Parmi les crédits d’impôts nous pouvons citer, en premier lieu, les emplois à domicile, les gardes d’enfants …

LE PLAFONNEMENT ACTUEL DES NICHES FISCALES.

 

Les réductions et crédit d’impôts sont plafonnés. Le plafond actuel des « niches fiscales » est de 10 000 €.

 

Saviez-vous qu’il était possible de défiscaliser au-delà du plafond des niches fiscales ? Qu’il est possible de faire un investissement en défiscalisation aujourd’hui alors que vous bénéficiez déjà de 10 000 € de réductions d’impôts cumulées ?

 

Savez-vous que même si vous avez réalisé un investissement en immobilier locatif sous la Loi De Robien ou la Loi Scellier, vous avez sans doute la possibilité d’optimiser votre fiscalité et le plafonnement des niches fiscales.

N’hésitez pas à nous consulter pour connaitre les différents dispositifs d’optimisation fiscale.

POINT SUR L'ECONOMIE au 1er décembre.

 

La correction violente des marchés peut nous rendre tous perplexes et ne rassure pas les épargnants ce qui semble tout à fait compressible. Il est trop tôt pour conclure à un fort ralentissement ou à une correction logique due au cycle haussier de ces quatre dernières années.

 

Aujourd’hui, quel est le constat mondial ?

 

  • + Une croissance mondiale solide qui prévoit une croissance de 3,3% en 2019

  • + Des bénéfices mondiaux qui vont croitre de 15% en 2018 et 2019 en 10%

  • + Un dynamisme du marché de l’emploi 

  • + Un dynamisme de l’investissement et du crédit laissant peu de place à une récession

  • + Des taux d’épargne toujours en hausse aux USA (6,5% revenu  disponible en 2018 contre 2,5 en 2005) en en Europe (autour de 10%)

  • - Un ralentissement des injections de liquidité de la part de la Fed de 50 milliards /mois à partir de novembre et arrêt  nets par la BCE d’achats d’obligation décembre 2018. 

  • - Un fléchissement du commerce mondial 

  • - Une hausse du prix du baril de pétrole qui déséquilibre la consommation et les positions géopolitiques.

  • - Des risques politiques (Europe, Moyen-Orient, États-Unis)

  • - Une hausse des taux et un durcissement de la politique monétaire mondiale

  • - Une Europe dans le doute : Brexit et Budget italien fragilisé.

 

Si la zone euro connaît un freinage dans les prévisions de croissance de son PIB, il est essentiellement lié au grand Boum de début de 2017 (2,5%) qui était plutôt anormal pour revenir plutôt à la normale en 2018 ( 2%) et 1,7% en 2019.

Malgré une croissance des résultats et des bénéfices plutôt solides, cela n’a pas suffit pour contenir la forte baisse de la semaine dernière.

 

Quelles sont les craintes à court terme ?

 

Il est important, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, d’avoir des signaux clairs sur notre  niveau d’inflation (augmentation du prix de l’énergie et des taxes sur le pétrole ), car il est vrai que s’il y a risque, il proviendrait d’une remontée brutale des taux, ce qui provoquerait une réaction en chaine sur certains actifs risqués ou obligataires. 

Pour 2019 et 2020, La Banque de France prévoit respectivement une inflation de 1,5% et 1,8%.

L’évolution des prix sera un enjeu majeur pour tous dans les années à venir.

 

Que faut-il faire à 3 mois ?

PARRAINAGE

 

Vous souhaitez faire connaitre nos services à l'un de vos proches, envoyez-nous un mail avec ses coordonnées et les vôtres, nous aurons le plaisir de lui offrir un bilan fiscal et de vous offrir un chèque-cadeau d'une valeur de 100 €, si nous concrétisons un investissement ou un placement financier avec votre filleul.

 
 
 
 
 
 
Retraite
Placement
Immobilier
Fiscalité
Bilan 
Transmission